22 septembre 2010

Philosophie - La dissertation

Méthodologie n° 1 – La dissertation.

Il n’y a pas de rapprochement avec la dissertation littéraire. La dissertation philosophique est répétitive. Il ne faut pas rechercher de synonyme. Il faut répéter souvent les résultats et ce qu’il faut montrer. La forme est un exercice académique typiquement français.
Introduction : poser l’identité du problème.
1 $ : amener le sujet. Pourquoi nous pose-t-on cette question, quel est l’intérêt ? Indiquer un motif du pourquoi cette question. ( 1 / 2 phrases). Exemple qui montre qu’on rencontre la question dans notre vie.

2$ : Définissez les concepts de sujet et donner les définitions fondatrices. Exposez les présupposés du sujet. (Cad : impliquer, sous-entendu par le sujet).

3$ : Annoncez la problématique = plan. Qu’est-ce que le problème : Analyser les différentes manières de répondre à la question du sujet (avantages et limites). Il y a trois manières possibles de répondre au sujet.

La problématique : (=plan)
•   On commence par la réponse la moins crédible. Avoir le moins de raison de la défendre.
•   La seconde se doit d’être plus crédible de la première.
•   La troisième se rapproche le plus de notre avis dans la conclusion.
Le corps du devoir :
I . Partie I (réponse faible)
1$ : exposer et détailler la première manière possible de répondre au sujet. « S’appuyer sur une référence philosophie »
2$ : argument et exemple qui illustre l’argument. L’argument est théorique ou général. Il s’applique à tout les cas ou la majeure partie des cas possibles. L’exemple lui est pratique et particulier ou comment l’argument peut-il s’appliquer dans la pratique réelle. Les arguments vont servir à défendre ou critiquer.
3$ : argument et exemple qui illustre l’argument. L’argument est théorique ou général. Il s’applique à tout les cas ou la majeure partie des cas possibles. L’exemple lui est pratique et particulier ou comment l’argument peut-il s’appliquer dans la pratique réelle. Les arguments vont servir à défendre ou critiquer.
Tr$ : Paragraphe de transition : Bilan de l’argumentation dans lequel on présente le résultat de l’argumentation.

II. Réponse moyenne
1$ : détailler la 2eme manière possible de répondre au sujet.
2$ : Argument + exemple
3$ : Argument + exemple
Tr$ : Bilan de la seconde partie
III. Idem …

A la fin de la troisième partie, il n’y a pas de transitions, on vient directement à la Conclusion.
C’est un paragraphe assez dense.
•   1er étape : Faire le bilan de toute la copie.
•   2ème étape : Réponse personnelle et précise au sujet. Conséquence logique au devoir.
o   Oui ou Non pour les raisons suivantes …
o   Oui ou Non sous certaines conditions …
o   Oui ou Non dans certaines limites …
•   3ème étape : L’Ouverture qui consiste à dire que des questions se posent encore. FACULTATIF.


Posté par TLAlexandreRibot à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Philosophie - La dissertation

Nouveau commentaire